Objets associés au mot-clé : La Vallée (17)
Articles associés
Acontia lucida (Hufnagel, 1766)
Collier blanc, Noctuelle maculée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mars à juin puis de juillet à août en deux générations. Vole en plein jour. Chenille sur malva, convulvus, chenopodium, glechoma. Elle est visible de juin à septembre. Commun partout, ainsi que la variation albicollis F., dont la base des ailes antérieures et le thorax sont d’un beau blanc. L’étendue des dessins noirs aux ailes postérieures est très variable ; il ne s’y trouve quelquefois qu’une mince bordure noire : Saint-Trojan, dans l’Ile d’Oléron, 05/09/1905 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Collier blanc. Eurasiatique. Europe tempérée, espèce migratrice qui se rencontre parfois dans le nord de l’Europe. France : espèce ayant une assez grande répartition, sauf au nord malgré quelques apparitions sporadiques certaines années chaudes, plus commune au sud. Occupe un grand nombre de milieux jusqu’en zone urbaine. Espèce plurivoltine, en V-X. Chenille polyphage : Convolvulus, Malva, Chenopodium.

I. Commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2006 (Wilding Neil) - Bessines 05/08/1983 (NT) - Chizé 11/07/1971 (NT) - Fressines 03/07/2009 (AG) - La Crèche 15/10/1979 (NT) - La Mothe Saint-Héray 27/05/1990 (CL) - Mauzé-Thouarsais 20/07/1997 (CL) - Niort 15/06/1949 (MG), 13/07/1949 (MG), 08/06/1970 (NT), 01/08/1970 (NT), 30/07/1972 (NT), 19/07/1980 (NT), 22/07/1982 (NT),18/08/1983 (NT), 15/05/2008 (Rebeyrol Christian) - Saint-Jean de Thouars 15/08/1997 (AG) - Sainte-Verge 27/07/1948 (MG) - Souvigné 09/08/1983 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Acontia lucida (Hufnagel, 1766)
Acleris lorquiniana (Duponchel, 1835)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Répandue en Europe. Disséminée en France dans les zones humides. Espèce bivoltine en VI-VII puis en IX-X. Chenille inféodée à Lythrum salicaria.

I. Amuré 24/06/1926 (DL), 12/07/1927 (DL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Acleris lorquiniana (Duponchel, 1835)
Aporophyla nigra (Haworth, 1809)
Noctuelle anthracite

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de septembre à octobre. Chenille sur erica, cinerea, rumex, lotus, trifolium, prunus spinosa. Elle est visible en mai. Répandu et commun partout.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle anthracite. Méditerranéo-asiatique. Europe de l’ouest et du sud. En France, partout sauf le sud-est. On trouve cette espèce en tout type de milieu. Espèce univoltine en IX-XI. Chenille polyphage sur plantes basses (Rumex, Calluna), en VIII-X.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 10/2005 (Wilding Neil) - Boussais 07/10/2010 (CL) - Chizé 06/06/1982 (NT), 17/09/1982 (NT) - Etusson 10/06/1983 (CL) - La Crèche 23/09/1971 (NT), 10/10/1971 (NT), 05/10/1983 (NT), 10/10/1983 (NT), 15/09/1985 (NT), 30/09/1985 (NT) - La Mothe Saint-Héray 05/10/1980 (NT), 03/10/1983 (NT) - Marigny 01/10/2009 (AG) - Marnes 07/10/2005 (CL) - Niort 10/10/1971 (NT), 20/10/1971 (NT), 23/10/1971 (NT), 30/09/1980 (NT), 07/11/1980 (NT), 05/10/1983 (NT), 08/10/1983 (NT), 09/10/1983 (NT), 10/10/1996 (AG), 22/10/2000 (AG), 20/11/2008 (Rebeyrol Christian) - Saint-Maurice la Fougereuse 29/09/2000 (CL), 04/10/2000 (CL) - Villiers en Bois 11/10/1971 (NT), 17/09/1982 (NT), 23/09/2005 (AG), 07/10/2005 (AG), 28/10/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.


Etat des connaissances en Octobre 2018 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères de Charente-Maritime - Guyonnet Antoine, Montenot Jean-Pierre, West Hazel

La Noctuelle anthracite. Méditerranéo-asiatique. Europe de l’ouest et du sud. En France, partout sauf le sud-est. On trouve cette espèce en tout type de milieu. Espèce univoltine en IX-XI. Chenille polyphage sur plantes basses (Rumex, Calluna), en VIII-X.

I. Répandu et commun partout (G&L 1912) - Les Mathes (très commun) (RL 1997-1998).

II. Bussac-Forêt 27/09/2014 (Bator David), 19/10/2016 (HW) - Corignac 11/10/2015 (HW) - Jonzac 04/10/2016 (3 exemplaires) (Corbineau François) - La Clotte 11/10/2015 (HW et RW), 25/10/2016 (HW) - La Rochelle 30/10/2015 (JPM) - Mortagne sur Gironde 10/05/2010 (chenille) (HW et RW) - Romegoux 25/10/2015 (3 exemplaires), 06/11/2015 (5 exemplaires), 29/10/2016 (EC) - Saint-Denis d’Oléron 27/10/2015, 20/10/2016, 26/10/2016, 30/10/2016 (OL) - Saint-Jean d’Angély 27/09/2014 (GC) - Saint-Pierre d’Oléron 14/10/2014 (3 exemplaires) (Chatard Patrice) - Saint-Rogatien 28/09/2014 (2 exemplaires), 24/10/2015, 01/11/2015 (2 exemplaires), 08/11/2015, 01/11/2016 (4 exemplaires) (SC) - Saint-Sorlin de Conac 28/09/2014 (HW et RW) - Salignac sur Charente 29/09/2014 (RP) – Yves 20/10/2013, 02/10/2014 (AG), 10/10/2016 (HW et AG), 11/10/2016 (HW).

AG = Antoine Guyonnet, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, JPM = Jean-Pierre Montenot, HW = Hazel West, RL = Robert Levesque




lire la suite de l'article : Aporophyla nigra (Haworth, 1809)
Atethmia centrago (Haworth, 1809)
Xérampéline d’Hübner, Xanthie topaze

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de septembre à octobre. Chenille sur fraxinus. Elle est visible en juin.

Deux-Sèvres : Niort : 12 exemplaires du 17 au 29 septembre (1903-1908) (Gelin), 4 et 10/10/1910 (Lacroix).

Charente-Maritime : Dompierre (Vigé).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Xanthie topaze. Ponto-méditerranéenne. Sud de l’Europe, mais on la trouve jusqu’aux Pays-Bas et au nord de l’Angleterre. Largement répandue en France. Affectionne les biotopes humides, surtout en bordure des cours d’eau jusqu’en zone urbaine. Espèce univoltine en VIII-X. Chenille sur Fraxinus, Acer, Ulmus, en V (observée en V sur Fraxinus. NT).

I. Niort 12 ex. du 17 au 29/09 (1903-1908) (HG), 04/10/1910 (Lacroix), 10/10/1910 (Lacroix).

II. Amuré 25/09/1998 (AG) - Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - La Crèche 10/08/1971 (NT), 18/09/1971 (NT), 07/10/1971 (NT), 21/09/1983 (NT) - La Mothe Saint-Héray 27/05/1996 (CL) - Mauzé-Thouarsais 13/09/1997 (CL) - Niort 07/10/1983 (NT), 10/10/1996 (AG), 08/10/1997 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 13/09/2000 (CL), 27/09/2000 (CL), 04/10/2000 (CL), 24/08/2001 (CL) - Villiers en Bois 07/10/2005 (AG), 25/09/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Atethmia centrago (Haworth, 1809)
Costaconvexa polygrammata (Borkhausen, 1794)
Phalène convexe

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à octobre en deux générations. Chenille sur galium erectum et palustre. Elle est visible en juillet puis en octobre. Espèce répandue sur tout le littoral océanique et qui paraît s’avancer peu à peu dans les terres.

Charente-Maritime : Rare à Dompierre (Vigé) ; Le Galon d’Or, août 1910 (Mab.) ; Royan : 15/08/1902 (Lucas) ; Saint-Trojan : 11/09/1905, et Royan (Gelin).

Charente : Jarnac (Delam.).


Etat des connaissances en 1999 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Charente-Maritime : Connue de toute la côte océanique.

Deux-Sèvres : Cette géomètre existe aussi dans les Deux-Sèvres, au Marais Poitevin.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Phalène convexe. Répandue en Europe jusqu’au Caucase. En France, sa répartition a tendance à se restreindre et à être localisée. De plus c’est une espèce discrète, ce qui ne favorise pas son inventaire. Fréquente les friches, les prairies sablonneuses, les bords des rivières. Espèce bivoltine en III-V puis IX-X. Chenille sur Galium.

I. Connue de toute la côte océanique, cette géomètre existe aussi dans les Deux-Sèvres, au Marais Poitevin (RL 1999).

II. Beaussais 08/2006, 09/2007 (Wilding Neil).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Costaconvexa polygrammata (Borkhausen, 1794)
Eilema caniola (Hübner, 1808)
Manteau pâle

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible en juin puis de août à septembre en deux générations. Chenille sur lichens des murs et des toits. Elle est visible en mai puis en juin. Répandu et très commun partout. La var. lacteola B. (ail. ant. unicolores, blanchâtres) est signalée de Maine et Loire, Charente-Maritime et Gironde.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Manteau pâle. Méditerranéenne. Toute l’Europe sauf l’extrême nord. En France, presque partout mais plus commune dans la moitié sud et en Corse. Fréquente les forêts claires, les lieux avec de vieux murs, jusqu’en ville. Espèce univoltine ou bivoltine en VI-X. Chenille sur lichens du sol et des pierres, en particulier du genre Cladonia.

I. Répandu et très commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 09/2006 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - Fressines 03/07/2009 (AG) - Genneton 15/06/2011 (Miteu Martine) - Marnes 07/10/2005 (CL) - Niort 30/08/1972 (MG) - 31/08/1976 (NT), 30/09/1980 (NT), 13/05/1982 (NT), 10/07/1982 (NT), 16/05/1992 (AG), 05/08/1997 (AG), 26/06/2010 (AG) – Saint-Pierre à Champ 26/05/1992 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Eilema caniola (Hübner, 1808)
Loxostege sticticalis (Linnaeus, 1761)

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Envergure : 24-29 mm. Période de vol : V-IX. Répandue dans toute l’Europe. Chenille polyphage, surtout sur Chénopodiacées, Asteracées et Fabacées.

II. Availles-Thouarsais 31/08/2006 (CL) - Beaussais 05/2006 (Wilding Neil) – Genneton 19/05/2011 (Miteu Martine) - Massais 02/09/2008 (CL) - Mauzé-Thouarsais 23/06/2006 (CL) - Moutiers sous Argenton 18/04/2006 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Loxostege sticticalis (Linnaeus, 1761)
Lythria purpuraria (Linnaeus, 1758)
Ensanglantée des renouées

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à juin puis de juillet à août en deux générations. Chenille sur rumex, polygonum. Elle est visible en juin puis en octobre. Répandu et commun dans toute la région. La première génération, plus petite, a les ailes antérieures gris ou rosé verdâtre, les inférieures grises aubord anal (rotaria F.). Les ailes antérieures portent une à trois bandes pourpres, plus ou moins larges ; lorsque la bande est unique, elle se bifurque parfois à la partie antérieure. Dans l’aberration lutearia Stgr., qui appartient à la génération estivale, les quatre ailes sont fauve clair, et les bandes très obsolètes. M. Delahaye a pris en août, aux environs d’Angers, 6 exemplaires de cette dernière forme.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Ensanglantée des renouées. Europe de l’ouest. Répandue dans toute la France. Fréquente les pelouses sèches, les coteaux chauds, les champs moissonnés, surtout en plaine. Espèce bivoltine en IV-VIII. Chenille sur Polygonum aviculare.

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Belleville 21/08/2010 (AG) - Fressines 08/07/2006 (AG) - Genneton 05/08/2010 (Miteu Martine) - La Mothe Saint-Héray 30/08/1983 (NT) - Luzay 27/08/2006 (AG) - Niort 13/08/1996 (AG) - Saint-Jean de Thouars 10/08/1991 (AG), 15/08/1997 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Lythria purpuraria (Linnaeus, 1758)
Noctua comes (Hübner, 1813)
Hulotte

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Répandu et commun dans toute la région.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Hulotte, la Suivante. Méditerranéo-asiatique. Presque toute l’Europe, excepté le nord-est. En France, elle est commune un peu partout. Peu exigeante écologiquement, elle se rencontre fréquemment en ville, dans les jardins et les parcs, mais aussi dans les ripisylves et prairies mésophiles de plaine et, plus en altitude, dans les stations ouvertes ou arbustives plus sèches. Espèce univoltine, qui effectue une diapause estivale en plaine, en V-IX. La chenille, polyphage, consomme de nombreuses plantes basses, notamment les plantes cultivées des jardins !

I. Répandu et commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Beaussais 08/2004 (Wilding Neil) - Chizé 11/06/1970 (NT), 09/07/1970 (NT), 03/07/1971 (NT) - La Mothe Saint-Héray 23/07/1970 (NT) - Marigny 01/10/2009 (AG) - Marnes 02/08/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 27/07/1997 (CL) - Niort 15/08/1940 (MG), 04/07/1969 (NT), 18/09/1969 (NT), 11/07/1970 (NT), 31/05/1971 (NT), 29/09/1971 (NT), 19/08/1972 (NT), 16/06/1982 (NT), 06/07/1983 (NT), 22/07/1983 (NT), 11/02/1993 (AG), 03/05/1993 (AG), 05/06/1993 (AG), 13/06/1993 (AG), 14/07/1993 (AG), 20/07/1993 (AG), 01/08/1996 (AG), 30/05/1997 (AG), 09/05/2006 (AG), 27/05/2006 (AG), 19/08/2008 (Rebeyrol Christian), 12/10/2008 (AG), 18/04/2009 (AG), 09/10/2010 (AG) - Saint-Jean de Thouars 15/08/1997 (AG) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Villiers en Bois 14/06/2009 (AG), 05/07/2009 (AG), 11/09/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Noctua comes (Hübner, 1813)
Noctua janthe (Borkhausen, 1792)
Imprévue, Collier soufré

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Imprévue, le Collier soufré. Atlanto-méditerranéenne. Occupe la moitié ouest de l’Europe, de la péninsule Ibérique au sud de la Scandinavie, la Pologne, l’ouest de la Roumanie et l’Italie. Confondue avec le taxon janthina jusqu’en 1991, sa répartition semble assez large en France, mais elle souffre des imprécisions liées à la difficulté de distinguer ces espèces jumelles. Le statut taxonomique de ces deux entités est d’ailleurs encore sujet à discussion. Les différences entre N. janthe et N.janthina se situent sur l’aile postérieure et au revers de l’antérieure. Chez N. janthe, la bordure noire et épaisse des postérieures forme un croissant (chez N. janthina, elle se prolonge en partie haute jusqu’au niveau d la base thoracique). Au revers des antérieures, le bord extérieur de la tache noire est digité, aux limites nettes (tache plus large, au bord droit et aux limites diffuses chez N. janthina). Peu exigeante, mais paraissant plus thermophile que N. janthina, elle vole dans divers milieux ouverts, y compris en ville. Espèce univoltine, à diapause estivale, en VI-X. La chenille, polyphage, consomme des plantes basses.

II. Availles-Thouarsais 20/06/2006 (CL) - Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) - Belleville 21/08/2010 (AG) - La Couarde 25/07/2009 (Wilding Neil) - Marigny 01/10/2009 (AG) - Niort 21/08/2009 (AG), 25/09/2009 (AG) - Saint-Jean de Thouars 22/08/2009 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 21/08/2006 (CL) - Villiers en Bois 07/10/2005 (AG), 05/07/2009 (AG), 11/09/2009 (AG), 25/09/2009 (AG), 01/07/2010 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Noctua janthe (Borkhausen, 1792)
Nothris congressariella (Bruand, 1858)
Observations récentes
Observation de Champarnaud Claude et Rosier Gilles - Bouhet (17) - 30/08/2019 Observation de Champarnaud Claude et Dufour Christophe - Sainte-Gemme (17) - 07/08/2019 Observation de Champion Emmanuelle et Terrisse Jean - La Vallée (17) - 12/10/2018

lire la suite de l'article : Nothris congressariella (Bruand, 1858)
Membre actif du RPAPN : http://www.biodiversite-poitou-charentes.org/