Objets associés au mot-clé : Quété Jean-François
Articles associés
Apatura ilia (Denis & Schiffermüller, 1775)
Petit mars changeant

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Arbres au bord des rivières, des prairies basses. Se pose quelquefois à terre, sur les matières stercoraires. Chenille sur populus, salix, alnus (le peuplier fournirait, d’après Scudder, la variation clytie). Habite toute la région, mais jamais en grand nombre. La variation clytie Schif., à fond des ailes jaune, est à peu près aussi abondante que le type.


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Le catalogue ne mentionne qu’une génération. Une seconde génération a lieu du 20 août au 30 septembre. Les exemplaires sont plus petits en général, et très souvent, ils pourraient être le produit de ilia X clytie (première génération). Les couleurs sont intermédiaires, et les formes pures des deux variétés ilia et clytie sont rares. J’ai vu un exemplaire encore en parfait état le 30 octobre 1958.


Etat des connaissances au 31/12/2008 (Atlas des Lépidoptères Rhopalocères du Poitou-Charentes - Poitou-Charentes Nature)

Etat des connaissances au 31122008 {JPEG}


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Petit mars changeant. Localisé en Europe centrale. En France, espèce largement répandue. Fréquente les forêts et bois à proximité de cours d’eau. Espèce monovoltine ou bivoltine en V-X. Chenille sur Populus tremula, Salix.

I. Répandu partout. Peu commun (G&L 1912). Commun à Bessines le 24/06/1915 (HG), rare en 1908 à François (HG). Le catalogue ne mentionne qu’une génération. Une seconde génération a lieu du 20 août au 30 septembre. Les exemplaires sont plus petits en général, et très souvent, ils pourraient être le produit de ilia X clytie (première génération). Les couleurs sont intermédiaires, et les formes pures des deux variétés ilia et clytie sont rares. J’ai vu un exemplaire encore en parfait état le 30 octobre 1958 (RL 1983).

II. Boussais 01/07/2010 (Rolland Ludovic) – Bressuire 19/07/2010 (Rolland Ludovic) – Echiré 12/07/1991 (AG) – Lezay 19/07/2010 (Debordes Laurent) - Sansais 07/07/1971 (NT), 09/07/1971 (NT) - Villiers en Bois 02/07/1971 (NT), 02/07/1971 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Apatura ilia (Denis & Schiffermüller, 1775)
Catocala fraxini (Linnaeus, 1758)
Lichénée bleue

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de août à septembre. Chenille sur salix, populus, fraxinus. Elle est visible en juillet. Belle espèce répandue dans toute la région, mais toujours en faible nombre.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle du frêne, la Lichénée bleue. Eurasiatique. Répandue dans toutes les forêts de feuillus de la région paléarctique (sauf dans l’extrême sud) et de l’Amérique du nord. France : large distribution mais très localisée en zone méditerranéenne et jusqu’en moyenne altitude. Elle occupe les milieux forestiers et les marais bordés d’arbres ainsi que les zones boisées relativement humides. Espèce univoltine en VIII-X. La chrysalide, brun foncé, est couverte dune pruinosité bleuâtre : elle repose dans un cocon lâche tissé parmi le feuillage. Chenille sur Fraxinus, Ulmus, Acer, Populus, en V-VI. Cette espèce considérée à juste titre comme un joyau de la faune lépidoptérologique est extrêmement variable en raison des variations de conditions climatiques. Souvent en nombre sur les miellées, dans le marais poitevin elle vient le plus souvent à une heure tardive sur la miellée (NT).

I. Belle espèce répandue dans toute la région, mais toujours en faible nombre (G&L 1912). Beaucoup plus commun qu’on ne l’a cru dans les peupleraies ou les forêts où abonde Populus tremula. Se prend aux UV, mais surtout à la miellée, quand on réussit à lui présenter celle qui lui convient, ce qui n’est pas évident (RL 1983).

II. Arçais 15/07/2009 (Quete Jean-François) - La Chapelle-Bâton 08/08/1997 (AG), 06/09/1997 (AG) - La Garette 30/08/1970 (NT) - Magné 20/09/1968 (NT), 13/09/1969 (NT), 20/09/1969 (NT), 21/09/1970 (NT) - Niort 13/10/1963 (NT), 21/09/1969 (NT), 28/09/1969 (NT), 21/09/1970 (NT), 23/09/1970 (NT) - Sansais 12/09/1969 (NT), 15/09/1969 (NT), 25/09/1994 (CL) - Souvigné 15/09/1969 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Catocala fraxini (Linnaeus, 1758)
Dysgonia algira (Linnaeus, 1767)
Passagère

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet puis de août à septembre. Niort, 26 juin, 22 juillet, 20 août, 14 septembre. Chenille sur rubus, salix, genista. Elle est visible en octobre. Répandu et assez commun dans toute la zone.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Passagère. Méditerranéo-asiatique. Europe : moitié sud et à l’est jusqu’au nord du bassin de la mer noire. En France, espèce migratrice largement distribuée mais localisée sur une bonne partie nord. Cette espèce se rencontre dans les zones forestières ainsi qu’en lisière des bois et forêts jusque dans les parcs des zones urbaines. Espèce bivoltine en V-IX. Chenille polyphage sur Salix, Rubus etc.

I. Répandu et assez commun dans toute la région (G&L 1912).

II. Arçais 02/08/2009 (Quete Jean-François) - Ardin 27/07/1993 (AG) - Beaussais 09/2006 (Wilding Neil) – Chauray 02/08/2009 (Réaud Michel et Geneviève) - Chizé 14/08/1981 (NT) - Etusson 04/05/2000 (CL) - La Crèche 12/07/1971 (NT), 15/07/1983 (NT), 25/06/1989 (NT) - La Mothe Saint-Héray 27/05/1990 (CL) - Massais 20/06/1988 (CL) - Mauzé-Thouarsais 31/07/1993 (CL), 13/08/1999 (CL) - Missé 17/07/2010 (Meyer Daniel) - Niort 06/08/1950 (MG), 23/05/1956 (MG), 14/07/1969 (MG), 08/07/1970 (NT), 30/06/1971 (NT), 14/07/1972 (NT), 21/06/1976 (NT), 22/08/1982 (NT), 06/07/1983 (NT), 16/07/1983 (NT), 18/08/1983 (NT), 13/06/1996 (AG), 14/06/1996 (AG), 12/07/2000 (AG), 15/08/2010 (AG)- Saint-Maurice la Fougereuse 23/08/2001 (CL) - Sansais 09/07/1971 (NT), 09/07/1971 (NT) - Villiers en Bois 14/06/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Dysgonia algira (Linnaeus, 1767)
Hypomecis roboraria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Boarmie du chêne, Phalène du rouvre

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Chenille sur quercus, fagus. Elle est visible en mai. Répandu dans toute la région. N’a été capturé que rarement bien qu’il soit d’ordinaire abondant dans les forêts de vieux chênes. L’aberration menetriesi Stgr., avec le dessous des ailes non strié, a été prise le 16/06/1909 dans la forêt de Vouvant (Lucas).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Boarmie du chêne. Présente dans toute l’Europe jusqu’en Chine mais manque dans l’extrême sud de l’Europe. France : partout, jusqu’en moyenne altitude. On la rencontre dans les forêts d’essences feuillues mélangées, clairières, bords des chemins, lisières forestières, prairies humides, jardins et parcs. C’est l’une des premières espèces que j’ai capturé à la lampe à gaz dans ma jeunesse, elle pullulait dans les chemins de Tauché-Sainte-Blandine ! Ce n’est plus le cas aujourd’hui car maintenant elle n’est jamais abondante et ce, un peu partout (NT). Espèce univoltine en V-VII avec une deuxième génération partielle en (IX). Chenille hivernante. Elle vit sur Quercus et sur Fagus sylvatica en VIII-V (et sans doute sur d’autres essences).

I. Répandu dans toute la région (G&L 1912).

II. Arçais 13/05/2008 (Quété Jean-François) - Beaussais 07/2008 (Wilding Neil) - Chizé 01/07/1973 (NT) - La Mothe Saint-Héray 01/07/1983 (NT) - Marigny 27/07/1994 (CL) - Mauzé-Thouarsais 08/07/1997 (CL) - Villiers en Bois 12/07/1970 (NT), 22/06/1971 (NT), 12/02/1972 (NT), 30/06/1974 (NT), 01/07/1983 (NT), 09/06/2006 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hypomecis roboraria (Denis & Schiffermüller, 1775)
Agrius convolvuli (Linnaeus, 1758)
Sphinx du liseron

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de août à octobre. Butine le soir, sur les fleurs de pétunias, de tabac odorant. Chenille verte ou brune, sur convolvulus arvensis. Elle est visible en juillet. Répandu partout, et plus abondant que ligustri.

Deux-Sèvres : Niort, 06/08/1904 ; 25/08/1907 ; 10/09/1908 ; 02/10/1905 ; 09/10/1907. Paraît succéder à ligustri.

Charente-Maritime : Saintes, 25/08/1907 ; 10/09/1908 (Gelin).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Sphinx du liseron. Afrotropicale. L’adulte, visible en VII-X, essentiellement crépusculaire et nocturne, se dissimule durant la journée contre les troncs et les parois rocheuses, où sa livrée homotypique lui assure un camouflage efficace, en dépit de sa grande taille. A la tombée de la nuit, mais parfois dès la fin de l’après-midi, il butine en vol stationnaire sur les fleurs à profonde corolle tubuleuse, notamment sur celles des Tabacs, Plox, Pétunias, Stramoines, ou Saponaires, qu’il explore grâce à sa trompe démesurément longue. Attiré par les éclairages urbains, il vient tournoyer autour des réverbères, où il est souvent confondu avec une chauve-souris. Grâce à ses formes particulièrement aérodynamiques, il compte parmi les plus puissants migrateurs de l’ordre des Lépidoptères. Sa vitesse de croisière, sur de courtes distances, peut dépasser 100 km/h, et sur les longs trajets, se maintient autour de 50 km/h. Cette capacité de vol soutenu lui permet de partir de son principal réservoir, le continent africain, notamment en présence de courants aériens favorables, de franchir sans peine la Méditerranée, puis les Alpes et de se répandre à travers toute l’Europe, souvent jusqu’en Scandinavie. Les individus migrateurs voyagent par petits groupes. Une première vague migratoire quitte l’Afrique dès la mi-avril, atteignant le Nord de la France dès la mi-mai. La vague la plus abondante déferle en juin et peut se prolonger jusqu’en juillet. En cours de migrations, les femelles déposent leurs œufs dès qu’elles rencontrent un milieu favorable abritant des liserons. Butine le soir, sur les fleurs de pétunias, de tabac odorant. Chenille verte ou brune, sur Convolvulus arvensis, en VII-IX.

I. Répandu partout (G&L 1912).

II. Availles-Thouarsais 07/09/2007 (CL) - Beaussais 09/2003 (Wilding Neil) - Boussais 26/08/2008 (CL) - Cersay 09/08/1982 (CL), 10/07/1983 (CL) - Châtillon sur Thouet 18/09/2007 (Brunet Jean-Louis) - Chauray 12/09/1990 (AG) - Cours 26/09/2010 (Colas Anthony) - Fressines 06/10/1998 (AG) - Frontenay Rohan-Rohan 20/09/1998 (AG) - La Crèche 29/08/1983 (NT) - Magné 12/09/1996 (AG) - Mauzé-Thouarsais, 14/07/2007 (CL) - Niort 28/08/1950 (MG), 04/09/1959 (MG), 02/09/1960 (MG), 09/09/1960 (MG), 22/09/1960 (MG), 29/09/1960 (NT), 05/10/1962 (MG) - Rom 24/07/2010 (Minot Jean-Louis) - Saint-Georges de Rex 11/09/1982 (NT) - Sainte-Blandine 06/04/1969 (NT), 04/09/1995 (NT) - Villiers en Bois 25/09/2009 (AG) – Voultegon 07/09/2010 (Courtin Bernard).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Agrius convolvuli (Linnaeus, 1758)
Viminia rumicis (Linnaeus, 1758)
Noctuelle de la Patience

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de avril à mai puis de juillet à septembre en deux générations (1 exemplaire du 15/09/1906 à Niort). La chenille est polyphage : Rumex, polygonum aviculare, plantago, malva, scabiosa, iris, etc. Elle est visible en juillet. Extrêmement commun partout. Ne diffère guère de auricoma que par une teinte plus foncée qui laisse mieux ressortir la virgule blanche terminant la coudée vers le bord intérieur des ailes supérieures.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle de la patience. Eurasiatique. Europe : largement répandue, mais moins fréquente dans le nord. En France, c’est une noctuelle banale que l’on trouve un peu partout. Habite de nombreux biotopes découverts, y compris les régions de cultures. Voir V. auricoma et V. menyanthidis ; à ne pas confondre. Espèce bivoltine en III-VI puis en VII-IX. Chenille polyphage sur arbustes et plantes herbacées. Je l’ai trouvé en juin à Villeneuve sur Rumex acetosa (NT).

I. Extrêmement commun partout (G&L 1912).

II. Beaussais 07/2008 (Wilding Neil) - Bessines 02/10/1994 (AG) - Fressines 03/07/2009 (AG) - Genneton 11/05/2011 (chenille) (Miteu Martine) - La Crèche 20/07/1971 (NT), 28/05/1973 (NT), 15/06/2009 (chenille) (Conort Nadège) - La Mothe Saint-Héray 28/07/1969 (NT) - Magné 06/05/1969 (NT), 30/10/2008 (chenille) (AG) - Marigny 03/09/1989 (CL) - Marnes 22/04/2006 (CL) - Mauzé-Thouarsais 21/04/1998 (CL), 26/04/1998 (CL), 28/04/1998 (CL), 18/04/2000 (CL) - Moutiers sous Argenton 16/04/1996 (CL), 23/04/2006 (CL) - Niort 24/05/1957 (MG), 30/05/1970 (NT), 02/06/1970 (NT), 08/06/1970 (NT), 12/04/1971 (NT), 20/04/1971 (NT), 11/05/1982 (NT), 19/05/1982 (NT), 22/07/1982 (NT), 04/05/1983 (NT), 15/07/2000 (AG), 10/09/2008 (Rebeyrol Christian), 24/06/2009 (AG), 23/05/2010 (AG), 15/08/2010 (AG) - Saint-Georges de Rex 15/07/1969 (NT), 04/08/1969 (NT) - Saint-Jean de Thouars 06/10/1996 (AG), 23/08/2009 (AG) - Saint-Maurice la Fougereuse 15/04/1988 (CL) - Sainte-Radegonde 04/07/2008 (AG) - Sansais 22/06/2009 (chenille) (Vanderschueren Claire) 24/09/2009 (AG) - Taizé 28/03/1998 (CL) - Villiers en Bois 03/04/1997 (AG), 21/04/2009 (AG), 31/05/2009 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Viminia rumicis (Linnaeus, 1758)
Euplagia quadripunctaria (Poda, 1761)
Ecaille chinée, Callimorphe

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Chenille sur epilobium, plantago, rumex, lonicera, Prunus spinosa, genista. Elle est visible en mai. Répandu et commun dans toute la zone océanique, avec l’aberration lutescens Stgr., à ailes postérieures jaunes, et l’aberration saturnia Obth., à ailes postérieures oranges. Ces aberrations sont généralement rares et elles n’ont été rencontrées jusqu’ici que dans un petit nombre de localités.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Callimorphe, l’Écaille chinée. Partout en France, dans les bordures, allées et chemins forestiers, parcs et jardins, zones urbanisées. Activité diurne. Forme lutescens au nord-ouest de la France. Espèce que l’on trouve facilement dans les jardins du centre ville de Niort (AG). Espèce univoltine en VII-IX. Chenille sur diverses plantes basses dont Urtica.

I. Répandu et commun dans toute la zone océanique (G&L 1912).

II. Adilly 22/07/2011 (AG) - Arçais 06/08/2008 (Quété Jean-François) - Beaussais 09/2007 (Wilding Neil) – Bougon 05/08/2009 (Fromont Jean-Louis) - Boussais 07/08/1998 (CL) - Chanteloup 01/08/2005 (Bonnet Stéphane), 22/07/2006 (Bonnet Stéphane) - Chizé 30/07/2007 (Montenot Jean-Pierre) - Genneton 13/08/2010 (Miteu Martine) – La Couarde 27/05/2009 (Wilding Neil) - La Crèche 02/08/1971 (NT), 02/08/1971 (NT), 10/08/1971 (NT) - La Mothe Saint-Héray 28/07/1978 (NT) - Magné 22/07/1969 (NT) - Marnes 02/08/2005 (CL) - Mauzé-Thouarsais 13/08/1998 (CL), 22/07/2005 (CL) - Missé 19/07/2010 (Meyer Daniel) - Niort 15/07/1944 (MG), 28/07/1948 (MG), 26/07/1949 (MG), 05/08/1950 (MG), 05/08/1955 (MG), 12/07/1959 (MG), 19/07/1959 (MG), 16/07/1970 (NT), Niort 29/07/1970 (NT), 01/08/1970 (NT), 06/08/1970 (NT), 17/07/1971 (NT), 28/07/1971 (NT), 22/07/1982 (NT), 12/07/1992 (AG), 01/09/1998 (AG), 05/07/2007 (AG), 10/08/2007 (AG), 11/08/2007 (AG), 17/03/2009 (AG), 15/05/2009 (AG), 11/07/2009 (AG), 28/04/2010 (AG), 15/08/2010 (AG) - Rom 24/07/2010 (Minot Jean-Louis), 06/08/2010 (Minot Jean-Louis) - Saint-Georges de Rex 13/07/1989 (NT), 13/07/1989 (NT) - Saint-Jean de Thouars 14/07/1992 (AG), 08/05/2009 (AG), 25/07/2009 (AG), 23/08/2009 (AG) - Sainte-Blandine 10/08/1969 (NT) - Villiers en Bois 08/08/1971 (NT), 19/08/1980 (NT).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.


Etat des connaissances en Octobre 2018 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères de Charente-Maritime - Guyonnet Antoine, Montenot Jean-Pierre, West Hazel

L’Écaille chinée. Partout en France, dans les bordures, allées et chemins forestiers, parcs et jardins, zones urbanisées. Activité diurne. Forme lutescens au nord-ouest de la France. Espèce que l’on trouve facilement dans les jardins du centre des villes. Espèce univoltine en VII-IX. Chenille sur diverses plantes basses dont Urtica.

I. Répandu et commun dans toute la zone océanique (G&L 1912) - Les Mathes (commun) (RL 1997-1998).

II. Agudelle 06/08/2015 (HW et RW) - Andilly 08/08/2006 (JPM) - Benon 15/03/2014 (chenille) (Bailloux Jacques), 05/08/2016 (3 exemplaires) (JPM) - Chérac 16/07/2006 (Foucaud Marc), 12/08/2015 (RP) - Corignac 14/08/2016 (HW) - Crazannes 07/07/2013 (JPM) - Cressé 30/07/2015 (Péraud Joseph) - Fenioux 20/08/2016 (JT) - Geay 05/07/2011 (Loth Francis), 29/04/2016 (chenille) (EC) - La Benâte 27/08/2013, 08/08/2016 (GC) - La Clotte 11/08/2015 (HW et RW), 08/08/2016 (HW) - La Rochelle 22/04/2014 (chenille), 12/07/2014, 15/07/2014, 16/07/2014, 17/07/2014, 18/07/2014, 21/07/2014, 22/07/2014, 23/07/2014, 24/07/2014, 25/07/2014, 26/07/2014, 31/07/2014, 28/04/2015 (chenille), 21/07/2015, 31/07/2015 (5 exemplaires), 10/07/2016, 29/07/2016 (2 exemplaires), 06/08/2016 (JPM) - Le Douhet 21/07/2013 (GC) - Les Portes en Ré 15/07/2009 (Fonseca Bernard) - Lozay 02/08/2016 (GC) - Mortagne sur Gironde 17/07/2014 (HW et RW) - Nieul sur Mer 16/08/2013 (Bremaud Françoise) - Rochefort 12/07/2004 (JT), 16/08/2010 (Bourrat Michel), 29/06/2016, 06/07/2016, 16/07/2016, 22/07/2016 (2 exemplaires), 31/07/2016 (CC) - Romegoux 14/08/2016, 24/08/2016 (EC et JT) - Royan 28/04/2011 (chenille) (Ceylo Dominique), 09/06/2011 (Poljakovic Christine) – Saint-Ciers du Taillon 28/08/2016 (HW) - Saint-Denis d’Oléron 25/07/2015, 04/08/2015 (OL) - Saint-Denis du Pin 16/07/2015, 29/07/2016 (GC) - Saint-Dizant du Gua 01/08/2016 (HW) - Saint-Georges d’Oléron 30/09/2007 (Lavoué Bruno) (« Données extraites le 20/10/2016 de la base de données www.galerieinsecte.org. ») - Saint-Germain du Seudre 01/08/2016 (Bennell Ian) - Saint-Jean d’Angély 04/07/2015, 01/08/2015, 13/08/2016 (2 exemplaires) (GC) - Saint-Loup 27/08/2015 (CC) - Saint-Mandé sur Brédoire 09/08/2011 (OR), 06/08/2012 (JPM) - Saint-Pierre de l’Isle 19/08/2012 (GC) - Saint-Rogatien 16/07/2014, 26/07/2015 (SC) - Saint-Sorlin de Conac 11/07/2015, 07/07/2016 (HW et RW) - Saint-Xandre 19/07/2011 (JPM) - Sainte-Gemme 03/08/2014 (Grolleau Nadine) - Sainte-Marie de Ré 11/07/2007 (Garineaud Clement), 27/07/2016 (OJ) - Salignac sur Charente 01/08/2014, 26/08/2016 (RP) - Virollet 30/07/2012 (Bassiti Amelia) – Tonnay-Boutonne 28/07/2016 (GC) - Yves 30/08/2013 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, JPM = Jean-Pierre Montenot, HW = Hazel West, RL = Robert Levesque




lire la suite de l'article : Euplagia quadripunctaria (Poda, 1761)
Membre actif du RPAPN : http://www.biodiversite-poitou-charentes.org/