Objets associés au mot-clé : Perrin Albert
Articles associés
Nemophora degeerella (Linnaeus, 1758)
Coquille d’or
Observation de Vogel Gérard - Brouennes (55) - 13/06/2012 Observation de M. Porteneuve Jean-Jacques - Goudet (43) - 26/06/2010 Observation de Le Mao Patrick - Ruante/Cardroc (35) - 17/06/2010 Observation de Villatte Raymond - Les Vaseix Limoges (87) - 13/06/2009 Observation de Brigitte Seys - Santes (59) - 22/05/2009 Observation de Brigitte Seys - Thumeries (59) - 08/06/2008 Observations de M. Porteneuve Jean-Jacques - Brioude (43) - 05/06/2008 observation de Francoz Philippe - Brison St Innocent (73) - 16/05/2008 Observation de Mr Doucey Roland - Beugin (62) 06/06/2007 Photo Mr (...)

lire la suite de l'article : Nemophora degeerella (Linnaeus, 1758)
Cauchas rufimitrella (Scopoli, 1763)
Observation de Teulier Emilien - Loze (82) - 20/05/2011 Observation de Le Mao Patrick - Bonnemain (35) - 24/05/2010 Observation de Ribaud Franck - dept 84 - 01/05/2009 Photos Mr Albert Perrin - Strasbourg (67) - 26/05/2005 http://www.pixal.jepose.com/ Photo Mr Buquet Christophe - 03/04/2004 - Seine Maritime (76)

lire la suite de l'article : Cauchas rufimitrella (Scopoli, 1763)
Nemophora metallica (Poda, 1761)
Adèle métallique
Observation de M. Porteneuve Jean-Jacques - Beaumont (43) - 03/07/2011 Observation de Rencontres Papillons de Poitou-Charentes - Brenne, Fonterland (36) - 19/06/2010 Observation de Vogel Gerard - Olizy-sur-Chiers (55) - 20/07/2009 Observation de Le Mao Patrick - Champagny-en-Vanoise (73) - 06/07/2009 Observation de Mr Le Mao Patrick - Gitamelon/Saint-Martin-de-Belleville (73) - 21/07/2008 Observation de Brigitte Seys - Bazoches (58) - 20/07/2008 Observation de Brigitte Seys - Lorraine(88) - 09/07/2007 Observation Mr Albert Perrin - Vosges (88) à 500m d’altitude - (...)

lire la suite de l'article : Nemophora metallica (Poda, 1761)
Chiasmia clathrata (Linnaeus, 1758)
Géomètre à barreaux, Réseau
Variable par la coloration du fond plus ou moins jaune et par l’intensité des lignes noires. Commune dans toute la France. L’imago vole de jour dans les prairies fleuries, les friches. Se tient posé les ailes ouvertes. Les chenilles consomment diverses plantes telles que Genêt à balais, Genêt sagitté, Trèfle, Vesce à épis, Caille-lait blanc. La chrysalide hiverne. Période de vol : Avril-Mai et Juillet-Août. Espèce bivoltine. (Guide des papillons nocturnes de France)

lire la suite de l'article : Chiasmia clathrata (Linnaeus, 1758)
Lasiommata megera (Linnaeus, 1767)
Mégère, Satyre
La femelle est souvent plus pâle que le mâle. L’imago est visible de mai à juin puis de juillet à septembre-octobre. Répandu et commun dans toute la région. Il fréquente les lieux incultes riches en graminées, les allées forestières (Forêt de La Coubre 17). Adulte : Jaune fauve marqué de lignes transversales brunes, avec un ocelle aux ailes antérieures et quatre aux postérieures. Mâle pourvu d’une plage androconiale oblique aux ailes antérieures, qui fait défaut chez la femelle. Revers des ailes postérieures marbré de gris, pourvu de sept ocelles antémarginaux entourés de fauve et bicerclés de noirâtre. Chenille : 25 mm. Verte avec une ligne latérale blanche nettement indiquée. Plante – hôte : Graminées : Fétuque des brebis, Palène, Brome dressé, Dactyle pelotonné Habitat : Dans les milieux ouverts chauds, avant tout sur les sites sablonneux, argileux ou calcaires, notamment dans les carrières, sur les landes rocailleuses septiques et les pelouses écorchées. Encore assez répandu presque partout, mais accuse localement un certain recul. Biologie : L’espèce donne 2 ou 3 générations. L’adulte se pose volontiers, ailes fermées, sur les rochers ou la terre nue : les couleurs cryptiques de son revers l’y rendent presque invisible. Lorsqu’il se chauffe au soleil, il se tient soit les ailes fermées (orientées face au rayonnement), soit ailes largement ouvertes. Il fréquent assidûment les fleurs, surtout celles de teintes pourpre ou violette. Les œufs sont déposés isolément sur les chaumes ou les feuilles des plantes hôtes. La chenille, très homotypique, diurne dans son jeune âge, adopte en cours de croissance des mœurs nocturnes et se nymphose à proximité du sol, sur une tige desséchée ou contre un rocher. La chrysalide, assez élancée, vert pâle ou brune, porte deux rangées dorsales de protubérances blanchâtres. L’espèce hiverne à l’état larvaire (à mi-taille). Elle ne compte que quatre stades larvaires contre cinq chez la plupart des autres espèces. (Guide nature Nathan. Quel est donc ce papillon ? Heiko Bellmann)

lire la suite de l'article : Lasiommata megera (Linnaeus, 1767)
Tyta luctuosa (Denis & Schiffermüller, 1775)
Noctuelle en deuil, Funèbre
Eurasiatique. En Europe, elle est largement répandue, excepté dans l’extrême Nord. En France, En France, on la rencontre un peu partout. Elle vole de jour, butinant les fleurs aux heures les plus chaudes de la journée, et également de nuit. Elle affectionne les milieux ouverts, comme les prairies, friches et jardins. La chenille, polyphage, se nourrit sur Liserons (Convolvulus, Calystegia), Plantain Plantago)... Période de vol : IV-VII ; VIII-IX. Espèce bivoltine. (Delachaux et niestlé, Guide des papillons nocturnes de France, coordonné par Roland Robineau)

lire la suite de l'article : Tyta luctuosa (Denis & Schiffermüller, 1775)
Membre actif du RPAPN : http://www.biodiversite-poitou-charentes.org/