Objets associés au mot-clé : Aigre (16)
Articles associés
Parascotia fuliginaria (Linnaeus, 1761)
Inégale

Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

L’Inégale. Méditerranéo-asiatique. Europe tempérée, bien répandue sauf dans l’extrême nord. France, en des endroits divers. Très voisine de P. nisseni qui est cependant plus rare et localisée dans le sud de la France. C’est l’hôte des chênaies et des parcs jusqu’en zone urbaine. Le papillon ressemble davantage à une Géomètre qu’à une Noctuelle. Espèce bivoltine en V-IX. La chenille vit sur les lichens et les champignons (avant tout les polypores), chenille hivernante.

I. Commun à Hanc (RL 1983).

II. Beaussais 09/2000 (Wilding Neil) - Villiers en Bois 19/08/1980 (NT), 20/09/1980 (NT), 09/06/2006 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Parascotia fuliginaria (Linnaeus, 1761)
Drymonia velitaris (Hufnagel, 1766)
Voile

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à juillet. Chenille sur quercus, fagus, populus. Espèce signalée ça et là, dans toutes les régions françaises.

Charente : Environs d’Angoulême (Dupuy).

Charente-Maritime : Royan, 1 exemplaire (Braun).


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Assez commun en forêt de Chizé, dans le sud des Deux-Sèvres (Hanc) et le nord de la Charente (Aigre). Deux générations : avril-mai, août-septembre.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Voile. Européenne. Europe occidentale et centrale. En France, un peu partout mais très localisée et peu abondante. Fréquente les milieux boisés xérothermiques. Espèce univoltine en V-VII. Chenille sur le Quercus, Fagus, Populus.

I. Echiré, 05/08/1930 (du Dresnay). Assez commun en forêt de Chizé, dans le sud des Deux-Sèvres (Hanc) (RL 1983).

II. Chizé 15/05/1971 (NT) - La Chapelle-Bâton 30/07/1997 (AG) - La Mothe Saint-Héray 14/06/1974 (NT), 07/07/1975 (NT), 11/08/1982 (NT) - Mauzé-Thouarsais 13/08/1998 (CL) - Villiers en Bois 06/07/1970 (NT), 19/05/1971 (NT), 16/07/1971 (NT), 02/06/2011 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Drymonia velitaris (Hufnagel, 1766)
Ocneria rubea (Denis & Schiffermüller, 1775)
Bombyx rubicond

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à août. Chenille sur quercus, rubus, arbustus. Elle est visible en juin. Espèce rare et très localisée.

Deux-Sèvres : Niort, 2 exemplaires le 28/07/1907 et 29/07/1909 (Gelin).


Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Deux-Sèvres : Amuré, 25/06/1927 (du Dresnay).


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Deux exemplaires fin juillet à Longré et Aigre (Charente).


Etat des connaissances en 1998 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Partout dans la région ; commun en forêt des Moulières (Vienne) et dans celle des Combots d’Ansoine (La Coubre, près de Royan (17)).


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

Le Bombyx rubicond, le Liparis rosâtre. Méditerranéenne. Sud de l’Europe. En France, présente surtout méridionale. Fréquente les bois clairs et thermophiles, les garrigues. Espèce univoltine ou bivoltine en V-VII puis en IX-X. Chenille sur divers arbres et arbustes comme Quercus, Arbustus unedo, Pistacia.

I. Espèce rare et très localisée (G&L 1912). Amuré 25/06/1927 (du Dresnay).

II. Availles-Thouarsais 24/07/1998 (CL).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Ocneria rubea (Denis & Schiffermüller, 1775)
Hylaea fasciaria (Linnaeus, 1758)
Métrocampe verte

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de mai à juin puis de août à octobre en deux générations. Chenille sur pinus maritimus, sylvestris et autres conifères. Elle est visible en juillet puis en octobre. Répandu dans la moitié nord de la zone, où l’aberration grisearia Fuchs (de couleur grisâtre) et l’aberration prasinaria Hb. (de couleur verdâtre, avec stries blanches), ont été prises également, mais en petit nombre.

Deux-Sèvres : Bois de Mallet, juin 1896 ; Niort : 21/10/1903 ; 25/09/1908 (Gelin).


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Charente : Aigre.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Bilieuse. Répandue dans toute l’Eurasie septentrionale et tempérée ; suit les forêts de conifères. Cette espèce se caractérise par son polymorphisme remarquable. La forme fasciaria domine en plaine, la forme prasinaria (verte) domine en altitude. Cette espèce vient à la lumière, mais peut se rencontrer de jour. Espèce bivoltine en IV-V puis en VIII-IX (vol seulement en juillet en montagne). Chenille sur Abies alber, Picea abies, Pinus sylvestris, Larix decidua.

I. Bois de Mallet, juin 1896 (G&L) - Niort 21/10/1903 (HG), 25/09/1908 (HG).

II. Marigny 02/06/1997 (CL) - Niort 04/10/1970 (NT) - Saint-Maurice la Fougereuse 22/08/2001 (CL) - Villiers en Bois 17/09/1982 (NT), 10/10/1996 (AG), 23/06/2001 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Hylaea fasciaria (Linnaeus, 1758)
Xestia sexstrigata (Haworth, 1809)
Noctuelle ombragée

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juillet à septembre. Chenille sur graminées et plantes basses. Elle est visible en mai et en octobre.


Etat des connaissances en 1932 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1932 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Deux-Sèvres : Amuré, 1-5 septembre 1929 (d’Olbreuse).


Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

Deux-Sèvres : sud du département à Hanc.

Charente : Aigre.


Etat des connaissances en mai 2013 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Guyonnet Antoine, Lemoine Christian, Thibaudeau Norbert

La Noctuelle ombragée. Atlanto-méditerranéenne. Nord-ouest de l’Europe. En France, surtout centre et nord. Milieux herbacés ainsi que pelouses sèches. Espèce univoltine en VII-IX. La chenille hiverne et se trouve sur graminées et plantes basses en IV-V.

I. Amuré, 01-05/09/1929 (d’Olbreuse) - Hanc (RL 1983).

II. Genneton 19/08/1996 (CL) - Niort 09/09/1998 (AG).

AG = Antoine Guyonnet, CL = Christian Lemoine, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, MG = Marius Guimard, NT = Norbert Thibaudeau, RL = Robert Levesque.




lire la suite de l'article : Xestia sexstrigata (Haworth, 1809)
Nychiodes notarioi Expósito Hermosa, 2005
L’Anthracite d’Exposito

Etat des connaissances en 1912 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Catalogue des Lépidoptères observés dans l’ouest de la France) :

L’imago est visible de juin à septembre en deux générations. Chenille sur prunus spinosa, erica, genista, ulex. Elle est visible en mai puis en août.

  • Charenre-Maritime : 1 exemplaire à Rochefort (Delavoie).

Etat des connaissances en 1922 - Gelin Henri et Lucas Daniel - Supplément 1922 au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Charente : Mouthiers-s-B., 1 exemplaire de la forme Dalmatina, 17/07/1922 (Lucas).

Etat des connaissances en 1983 - Levesque Robert - Supplément au Catalogue des Lépidoptères de l’ouest Atlantique :

  • Charente : Un exemplaire le 25/07/1977 à Aigre. Cet exemplaire est exactement semblable à la forme typique, comme ceux des Pyrénées-Orientales, alors que ceux que l’on prend dans les Alpes du sud se rapprochent énormément de la variété dalmatina.

Situation actuelle - 2011 (Guyonnet Antoine) : Espèce rare qui n’a plus été mentionnée dans la région depuis Robert Levesque.


Généralités : Les trois espèces du genre Nychiodes connues en France ne sont pas faciles à différencier, les genitalia mâles présentent toutefois des différences visibles. Nychiodes obscuraria se distingue par des ailes antérieures plus larges, une coloration légèrement ardoisée, des lignes transversales très nettes, avec des directions légèrement différentes, sur les postérieures, la ligne postmédiane est un peu plus arrondie que chez N. hispanica. N obscuraria est répartie de l’Afrique du Nord à la Transcaucasie en passant par l’Europe méditerranéenne et centrale. En France, elle est connue de tout le Sud ainsi que la vallée du Rhône, des Cévennes, de la Bourgogne et de la vallée de l’Allier. Elle est localisée, mais peut être parfois commune dans le Sud, plus rare ailleurs. Le papillon fréquente les friches bien exposés, les éboulis, les bords de chênaies embroussaillés. Les chenilles se nourrissent sur Prunus spinosa, Genista, Ulex. Elles hivernent. Période de vol : VI-VII. Espèce univoltine avec une génération partielle en septembre. (Delachaux et niestlé, Guide des papillons nocturnes de France, coordonné par Roland Robineau)




lire la suite de l'article : Nychiodes notarioi Expósito Hermosa, 2005
Membre actif du RPAPN : http://www.biodiversite-poitou-charentes.org/