Brèves
Mise en garde
mardi 27 mai

Attention {JPEG}

Concernant les observations hors Poitou-Charentes (16 17 79 86) et afin de mieux répondre à vos demandes d’identifications, merci d’adresser vos messages au forum :

http://www.papillon-poitou-charente...

Les messages doivent comprendre si possible :

1 - Photos : Joindre un ou plusieurs clichés (vue de dessus, vue de dessous, vue latérale, vue de face et gros plan de la tête).

2 - Localité : Préciser la localité, le département (voir le pays) de l’observation.

3 - Date : Bien mentionner la date de l’observation.

4 - Taille : Préciser si possible et même approximativement la taille.

5 - Plante nourricière : Essayer de préciser la plante nourricière.

6 - Biotope : Essayer de préciser le biotope au moment de l’observation.

7 - Altitude : La préciser c’est nécessaire.

Concernant les observations du Poitou-Charentes (16 17 79 86), vous pouvez les envoyer à cette adresse :

famille.guyonnet@club-internet.fr

 
Sur le Web
Moths and Butterflies of Europe and North Africa
A large iconographic sample of European moths and butterflies, including larvae and pupae JPEG
Identification des chenilles
Aide à l’identification des espèces de chenilles.
Cahiers de l'OPIE Poitou-Charentes N°2 - Nouveau catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres - Volume 1 {JPEG}

Le Nouveau catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres vient de sortir !

Près de 1500 espèces décrites et illustrées en deux volumes

Un volume 1 consacré au texte.

Un volume 2 comprenant 166 planches en couleur comprenant cartes et photos des lépidoptères des Deux-Sèvres.

Prix : 35 EUR + 10 EUR de Frais d’envois

Pour toute commande, merci d’écrire à famille.guyonnet@club-internet.fr

Vous pouvez également télécharger librement les deux volumes :

Volume 1 :

http://www.papillon-poitou-charente...

Volume 2 :

http://www.papillon-poitou-charente...


Objectifs de la rubrique

  • Aide à l’identification : Vous avez aperçu, pris en photo ou attrapé une chenille. Vous cherchez à savoir de quelle espèce il s’agit. Vous avez identifié une de vos photos et vous voulez la voir ajouter au site. Alors connectez-vous au forum :

http://www.papillon-poitou-charente...

  • Cartes de répartition : Grâce à vos observations, des cartes de répartition sont établies. Elles ne sont que le reflet des messages reçus sur ce site mais peuvent donner un oeil nouveau sur la répartition des différentes espèces depuis l’an 2000.
  • Formes et stades : Une chenille peut être différente selon le stade ou on la découvre. Certaines espèces présentent une grande variabilité. Il est donc intéressant d’avoir un maximum d’informations.
  • Plantes nourricières : Préciser les plantes hôtes par espèce.




Nepticulidae
La famille des Nepticulidae compte 141 espèces visibles en France. Ce groupe comprend les plus petits lépidoptères connus (certains n'ont que 3 mm d'envergure !). Avec les Opostegidae ils constituent l'infra-ordre des Nepticulina. Les adultes se distinguent, outre leur taille minuscule, à leur couleur souvent sombre. Les larves sont toujours mineuses, dans les feuilles, les tiges et les écorces (voire les samares d'érable) (Leraut).

Hepialidae
La famille des Hepialidae compte 9 espèces visibles en France et environ 400 dans le monde. Ce sont des lépidoptères archaïques assez gros dont l'activité est crépusculaire. Les larves se développent dans les racines de diverses plantes (Leraut).

Psychidae
La famille des Psychidae compte 71 espèces visibles en France, environ 1000 dans le monde et 100 en Europe. Papillons de taille moyenne à petite qui n'ont ni trompe ni palpes maxillaires. Les femelles sont le plus souvent aptères et l'ornementation des ailes d'ordinaire succincte. Les chenilles élaborent un fourreau à base de divers matériaux agglutinés par des soies (Leraut).

Gracillariidae
La famille des Gracillariidae compte 144 espèces visibles en France, 200 en Europe et dix fois plus dans le monde. Ce sont des papillons présentant des ailes postérieures très étroites et longuement ciliées. Ces petits papillons aux couleurs souvent vives ont une activité crépusculaire à nocturne (Leraut).

Yponomeutidae
La famille des Yponomeutidae compte 131 espèces visibles en France et plus de mille dans le monde. Les chenilles vivent souvent dans des réseaux de fils soyeux tissés dans des haies. Il s'agit de petites chenilles (2 à 3 cm).

Coleophoridae
Il s’agit d’une vaste famille dont tous les éléments sont encore loin d’être recensés. Le dessus de l’abdomen des adultes présente une double rangée de sclérites épineux. ,Les quatre ailes, très étroites, sont longuement ciliées. La plupart des chenilles sont mineuses et vivent dans un fourreau (Leraut - Les papillons dans leur milieu - Eitions Bordas). Cette famille compte 265 espèces visibles en France.

Elachistidae
La famille des Elachistidae compte 216 espèces visibles en France. Famille importante dont les éléments ne sont pas tous connus. Les ailes sont un peu moins étroites que chez les Coleophotidae, mais restent longuement ciliées. Les chenilles minent le plus souvent des feuilles de graminées (Leraut).

Carcinidae
La famille des Carcinidae compte 1 espèce visible en France.

Chimabachidae
Cette famille regroupe quelques petits lépidoptères robustes automnaux ou printaniers donat les femelles ont des ailes atrophiées (Leraut). Cette petite famille ne compte que 3 espèces visibles en France.

Momphidae
Famille proche de celle des Cosmopterigidae : ailes antérieures vivement colorées mais très étroites. Beaucoup d’espèces vivent sur les épilobes.

Gelechiidae
La famille des Gelechiidae compte 394 espèces visibles en France et environ 5000 dans le monde. Dans cette très vaste famille, les adultes présentent des ailes trapézoïdales à apex généralement saillant (Leraut).

Cossidae
La famille des Cossidae compte 7 espèces visibles en France. Les chenilles vivent souvent à l'intérieur des troncs d'arbres. Il s'agit de chenilles assez volumineuses (3 à 10 cm). Les chenilles se montrent au moment où elles vont se chrysalider.

Sesiidae
La famille des Sesiidae compte 50 espèces en France, environ 1000 dans le monde et quelques dizaines en Europe. Ils miment les hyménoptères par la forme et la couleur de leur corps, ainsi que par leur comportement. L'activité est diurne. Les chenilles, endophytes sont très discrètes. Cette famille reste encore mal connue (Leraut).

Heterogynidae
La famille des Heterogynidae compte 2 espèces visibles en France. Ces papillons ressemblent aux Psychidae (la femelle est aptère), mais sont apparentés aux Zygènes (Leraut).

Zygaenidae
La famille des Zygaenidae compte 38 espèces visibles en France. Les chenilles vivent dans les prairies. Il s'agit de petites chenilles (2 à 4 cm). Elles se nymphosent dans un cocon allongé et mince.

Limacodidae
La famille des Limacodidae compte 3 espèces en France, 3 en Europe et un millier dans les pays tropicaux. Ce sont des lépidoptères nocturnes d'assez petite taille présentant un dimorphisme sexuel prononcé.

Choreutidae
La famille des Choreutidae compte 11 espèces visibles en France, une douzaine en Europe. Ce sont d'assez petits papillons au vol diurne et aux ailes assez larges souvent brilamment colorées. Les larves vivent dans un réseau de soies sur la plante nourricière (Leraut).

Tortricidae
La famille des Tortricidae compte 622 espèces visibles en France, environ 6000 en Europe et environ 8000 dans le monde, ce qui en fait une famille très importante tant par ses effectifs que par son impact économique. Ces papillons sont de taille petite aux ailes larges. Les chenilles enroulent les feuilles dans des fils de soie (Leraut).

Pterophoridae
La famille des Pterophoridae compte 142 espèces visibles en France. Ce sont des papillons à ailes plumeuses (parfois entières). Les chrysalides sont succinctes. Les papillons volent au crépuscule et aussi la nuit (Leraut).

Pyralidae
La famille des Pyralidae compte 210 espèces en France et plus de 10 000 dans le monde, environ 300 en Europe. Les papillons, de taille moyenne à petite sont crépusculaires à nocturnes. Certaines espèces peuvent occasionner de graves dégâts dans les entrepôts à l’état de chenille (Leraut).

Crambidae
La famille des Crambidae compte 272 espèces visibles en France et plus de 15 000 dans le monde, plus de 300 en Europe. Cette très vaste famille cosmopolite contient des lépidoptères de taille moyenne à petite souvent brillamment colorés. Certaines espèces sont aquatiques, beaucoup s’attaquent aux racines des graminées, aux mousses et aux lichens (Leraut).

Lasiocampidae
La famille des Lasiocampidae compte 27 espèces visibles en France. Les chenilles vivent en groupe au moins dans les premiers temps. Elles sont moyennes à grandes (4 à 10 cm) et velues. Elles se nymphosent dans un cocon.

Bombycidae
La famille des Bombycidae compte 1 espèce visible en France. Il s’agit de Bombyx mori qui est élevé pour la fabrique de la soie. La chenille est de taille moyenne (4 à 5 cm). Elle se nymphose dans un superbe cocon.

Endromidae
Petite famille qui ne regroupe qu’un ou deux genres. Les papillons sont grands et robustes. Le mâle est diurne et la femelle nocturne. Une espèce vit en France. (Les Papillons dans leur milieu - Leraut Patrice - Editions Bordas)

Saturniidae
La famille des Saturniidae compte 5 espèces en France et plus de mille dans le monde. Les chenilles sont d'une taille moyenne à grande (4 à 10 cm). Elles se tissent un gros cocon au moment de la nymphose. Certaines espèces sont élevées pour la soie en Asie.

Lemoniidae
La famille des Lemoniidae compte 2 espèces en France et une vingtaine dans le monde. Ce sont des papillons robustes et velus (Leraut).

Sphingidae
La famille des Sphingidae compte 25 espèces visibles en France et plus de mille dans le monde. Les chenilles sont facilement reconnaissables à la présence d'une corne céphalique plus ou moins prononcée sur le dernier segment. Il s'agit de grandes chenilles (jusqu'à 10 cm et plus).

Hesperiidae
La famille des Hesperiidae compte 28 espèces en France et plus de 4000 dans le monde. Les chenilles vivent sur des plantes basses. Elles sont de taille moyenne (3 à 5 cm).

Papilionidae
La famille des Papilionidae compte 9 espèces en France et plus de 700 dans le monde. Les chenilles ont la peau lisse et possèdent une sorte de tentacule fourchu, souvent très coloré qui dégage une odeur très forte et se dresse juste derrière la tête. Cet appendice est appelé l'osmétérium.

Pieridae
La famille des Pieridae compte 25 espèces en France, environ 1500 dans le monde et une quarantaine en Europe. Ce sont des papillons diurnes de taille moyenne, le plus souvent blancs ou jaunes, dont les chenilles s'attaquent d'ordinaire aux crucifères ou aux légumineuses (Leraut).

Lycaenidae
La famille des Lycaenidae compte 63 espèces en France et environ 6000 dans le monde. Ce sont des papillons aux antennes placées en contact avec les yeux (généralement échancrés à ce niveau). Les adultes sont bleus, bruns ou cuivrés. Les larves, très trapues, vivent assez souvent en symbiose avec les fourmis (Leraut).

Nymphalidae
La famille des Nymphalidae compte 129 espèces en France et environ 4000 dans le monde. Les chenilles de la plupart des sous-familles ont des épines plus ou moins développées. Celles des Charaxinae , Apaturinae et Satyrinae sont glabres. Les sous-familles des Apaturinae et des Charaxinae ont des chenilles avec une tête garnie de tubercules charnus.

Drepanidae
La famille des Drepanidae compte 18 espèces en France, un demi millier dans le monde et une vingtaine en Europe. Ce sont des lépidoptères de taille moyenne et d'activité diurne ou nocturne. Beaucoup ont l'aspect d'un géomètre. L'extrémité du corps des chenilles est typiquement relevé et souvent conique (Leraut).

Geometridae
La famille des Geometridae compte 603 espèces en France et environ 12000 dans le monde. Outre les trois paires de pattes thoraciques, les chenilles ont d'ordinaire seulement la dernière paire de fausses pattes et celle du sixième segment abdominal. Elles se déplacent de façon caractéristique, ce qui leur a valu leur nom de chenilles arpenteuses ou géomètres.

Notodontidae
La famille des Notodontidae compte 40 espèces en France et environ 2000 dans le monde. Les chenilles vivent sur des buissons et des arbres à feuilles caduques. Elles ont généralement un corps boursouflé de protubérances variées et caractéristiques.

Lymantriidae
La famille des Lymantriidae compte 19 espèces en France et environ 2000 dans le monde. Les chenilles sont très velues et celles de certaines espèces font d'importants dégâts dans les arbres fruitiers et d'autres essences.

Arctiidae
La famille des Arctiidae compte 68 espèces en France et environ 800 dans le monde. Les chenilles sont velues pour la plupart et polyphages.

Noctuidae
La famille des Noctuidae compte 752 espèces en France et environ 20000 dans le monde. Les chenilles sont de toutes tailles et couleurs. Leur mode de vie varie d'une espèce à l'autre. Elles sont le plus souvent glabres. Elles peuvent proliférer et causer des dommages aux cultures.

Micropterigidae

Eriocraniidae

Opostegidae

Heliozelidae

Adelidae

Prodoxidae

Incurvariidae

Crinopterygidae

Tischeriidae

Tineidae

Eriocottidae

Lypusidae

Roeslerstammiidae

Douglasiidae

Bucculatricidae

Plutellidae

Acrolepiidae

Glyphipterigidae

Heliodinidae

Bedelliidae

Lyonetiidae

Agonoxenidae

Deuterogoniidae

Scythrididae

Schistonoeidae

Oecophoridae

Lecithoceridae

Batrachedridae

Blastobasidae

Pterolonchidae

Autostichidae

Amphisbatidae

Cosmopterigidae

Epipyropidae

Brachodidae

Urodidae

Epermeniidae

Alucitidae

Carposinidae

Thyrididae

Brahmaeidae

Axiidae

Schreckensteiniidae
Membre actif du RPAPN : http://www.biodiversite-poitou-charentes.org/