2. Anomologinae
- Apodia martinii
- Aristotelia leonhardi
- Aristotelia montarcella
- Bryotropha aliterrella
- Bryotropha gallurella
- Bryotropha inexpectella
- Bryotropha pallorella
- Bryotropha plantariella
- Bryotropha sattleri
- Bryotropha tachyptilella
- Caulastrocecis furfurella
- Chrysoestia aletris
- Chrysoestia gaditella
- Deltophora gielsia
- Epiparasia incertella
- Eulamprotes ochricapilla
- Eulamprotes plumbella
- Psamathocrita dalmatinella
- Vadenia ribbeella
- Caulastrocecis gypsella
- Paranarsia joannisiella
- Megacraspedus tristicus
- Megacraspedus cuencellus
- Megacraspedus lanceolellus
- Megacraspedus pentheres
- Megacraspedus subdolellus
- Megacraspedus separatellus
- Megacraspedus tutti
- Megacraspedus dolosellus
- Chilopselaphus balneariellus
- Chilopselaphus fallax
- Aristotelia subdecurtella
- Aristotelia decurtella
- Aristotelia decoratella
- Aristotelia subericinella
- Aristotelia ericinella
- Aristotelia heliacella
- Aristotelia brizella
- Aristotelia frankeniae
- Aristotelia staticella
- Chrysoesthia drurella
- Chrysoestia eppelsheimi
- Chrysoesthia atriplicella
- Chrysoesthia sexguttella
- Xystophora carchariella
- Xystophora pulveratella
- Pyncostola bohemiella
- Atremaea lonchoptera
- Isophrictis robinella
- Isophrictis meridionella
- Isophrictis invisella
- Isophrictis lineatellus
- Isophrictis kefersteiniellus
- Isophrictis striatella
- Isophrictis anthemidella
- Isophrictis corsicella
- Metzneria santolinella
- Metzneria tristella
- Metzneria lappella
- Metzneria luqueti
- Metzneria littorella
- Metzneria diffusella
- Metzneria ehikeella
- Metzneria metzneriella
- Metzneria aestivella
- Metzneria neuropterella
- Metzneria paucipunctella
- Metzneria tenuiella
- Metzneria hilarella
- Metzneria staehelinella
- Metzneria artificella
- Metzneria varennei
- Metzneria aprilella
- Metzneria intestinella
- Metzneria subflavella
- Ptocheuusa paupella
- Ptocheuusa inopella
- Ptocheuusa campicolella
- Ptocheuusa sp.
- Apodia bifractella
- Psamathocrita osseella
- Psamathocrita argentella Pierce & Metcalfe, 1942
- Argolamprotes micella
- Parapodia sinaica
- Monochroa sp.
- Monochroa rumicetella
- Monochroa tenebrella
- Monochroa conspersella
- Monochroa elongella
- Monochroa lutulentella
- Monochroa lucidella
- Monochroa arundinetella
- Monochroa suffusella
- Monochroa ferrea
- Monochroa hornigi
- Monochroa dellabeffai
- Monochroa cytisella
- Monochroa nigromaculella
- Monochroa palustrella
- Monochroa parvulata
- Eulamprotes wilkella
- Eulamprotes superbella
- Eulamprotes buvati
- Eulamprotes donskoffi
- Eulamprotes libertinella
- Eulamprotes helotella
- Eulamprotes parahelotella
- Eulamprotes unicolorella
- Eulamprotes atrella
- Eulamprotes nigritella
- Deltophora stictella
- Ornativalva plutelliformis
- Ornativalva pseudotamaricella
- Gladiovalva rumicivorella
- Bryotropha sp.
- Bryotropha basaltinella
- Bryotropha umbrosella
- Bryotropha affinis
- Bryotropha similis
- Bryotropha mundella
- Bryotropha senectella
- Bryotropha dufraneella
- Bryotropha boreella
- Bryotropha galbanella
- Bryotropha arabica
- Bryotropha figulella
- Bryotropha desertella
- Bryotropha terrella
- Bryotropha politella
- Bryotropha domestica
- Bryotropha saralella
- Bryotropha dryadella
- Bryotropha mulinoides
- Bryotropha plebejella

Départements :
17
Apparition Papillon :
1 - 15 Juin
Auteurs des observations :
Guyonnet Antoine
Inventaires :
Observé depuis 2015 en 17
Communes (16 17 79 86) :
Yves (17)
Communes (Poitou Charentes) présence > 1999 :
Yves (17)
carte de répartition de Psamathocrita argentella Pierce & Metcalfe, 1942 Cartes des communes (données du site)
Sur le site
Psamathocrita argentella Pierce & Metcalfe, 1942Lépidoptères du Poitou-Charentes
Sur le Web
Rhopalosanton

BIENVENUE SUR RHOPALOSANTON……

……..un blog dédié principalement aux rhopalocères de Saintonge romane présents ou potentiellement présents dans cette belle région. Rhopalosanton {JPEG}

Biodiversité en Poitou-Charentes

La biodiversité et ses enjeux en Poitou-Charentes : cartographie dynamique, publications, acteurs de la biodiversité et du patrimoine naturel, données sur les espèces (faune et flore) et sur les espaces naturels

RPAPN {JPEG}

Observatoire de l’Environnement en Poitou-Charentes (ORE)
L’environnement et ses enjeux en Poitou-Charentes : cartographie dynamique, publications, acteurs et données de l’environnement en Poitou-Charentes, bibliothèque de liens, sites pédagogiques, études JPEG
6 Pattes - Bienvenue sur 6 pattes

Site sur les papillons de La Vienne (86) réalisé par Samuel Ducept

JPEG

Deux Sèvres Nature Environnement

Deux-Sèvres Nature Environnement et entre autres ses activités entomologiques (dont un livret d’identification et 1 fiche d’observation Rhopalocères).

JPEG

Poitou-Charentes Nature
Poitou-Charentes Nature, qu’est-ce que c’est, depuis quand existe-t-elle, où sommes nous ? JPEG
Diren Poitou-Charentes - Espèces et espaces en Poitou-Charentes

Liste des Lépidoptères (Rhopalocères et Hétérocères) protégés et ceux considérés comme déterminants (patrimoniaux) en Poitou-Charentes.

JPEG

Psamathocrita argentella Pierce & Metcalfe, 1942


<< 1503. Psamathocrita osseella (Stainton, 1860) 1504. Argolamprotes micella (Denis & Schiffermüller, 1775) >>

Etat des connaissances en Octobre 2018 - Nouveau Catalogue des Lépidoptères de Charente-Maritime - Guyonnet Antoine, Montenot Jean-Pierre, West Hazel

La réserve du marais d’Yves qui avait déjà été le terrain d’une première nationale avec la capture de Crassicornella agenjoi (Petersen, 1957) nous montre une nouvelle fois sa richesse avec la découverte d’une deuxième nouveauté pour la France : Psamathocrita argentella Pierce & Metcalfe, 1942. La description de cette réserve a été effectuée dans l’article sur la première découverte de C. agenjoi, voir Oreina n° 36, p. 4-5. Le lieu de capture est le même que C. agenjoi. Nous pouvons toutefois préciser que le marais d'Yves se situe en aval des marais de Rochefort. Il est dans une situation d’isolement géographique de type insulaire. La réserve naturelle est un site de formation géologique récente, avec une influence humaine relativement faible et elle est située sur une des principales voies françaises de migration. La capture a été faite sur une partie de la composée de dunes sèches situées derrière une lagune. Modeste par sa superficie (192 hectares), la réserve est un point chaud de biodiversité. La grande diversité des milieux composant la réserve a permis le développement d’une flore remarquable avec plus de 570 espèces recensées. L’originalité de la flore du marais d’Yves réside particulièrement dans la présence d’espèces méditerranéennes, d’espèces endémiques du littoral centre ouest, ainsi que de taxons rares au niveau national ou régional. Cette nouvelle découverte s’inscrit dans le cadre d’un inventaire initié par la conservatrice de la réserve Marie-Laure Cayatte depuis 2013. Cet inventaire actuellement en cours a révélé à ce jour 402 espèces présentes dans le marais d’Yves. L’exemplaire de Psamathocrita argentella Pierce & Metcalfe, 1942 mentionné dans cet article a été capturé en fin de printemps, le 8-VI-2016. Les coordonnées de la bête dont les genitalia ont été examinés sont les suivantes : marais d’Yves F-17, 4 m, 8-VI-2016, A. Guyonnet leg., 30TXS50. Il est à noter que deux autres spécimens ont été capturés lors de cette même soirée, laissant penser que la présence de cette espèce est bien avérée dans le marais d’Yves. L'envergure est de 10-11 mm. Les ailes antérieures sont d'un gris blanc argenté, l'apex et les franges sont de couleur beige. Les ailes postérieures et leurs franges sont grises. Les palpes sont d'une longueur très légèrement supérieure au diamètre de l'oeil. Les pattes sont de couleur grise. Les informations sur P. argentella sont peu nombreuses. Les larves sont mentionnées sur les fleurs et les graines d'Agropyron pungens, plante de milieux dunaires de la famille des Poaceae. Les exemplaires du marais d’Yves ont été capturés sur des dunes sèches en arrière d’une lagune. Nous pouvons donc en déduire qu’au moins une partie de leur activité est nocturne puisque les trois exemplaires ont été attirés par un ballon àvapeur de mercure. Les captures venant d’Angleterre ont été réalisées en juin et juillet. Nos captures l’ont été en juin. Les chenilles ont été observées en Angleterre de juillet à septembre. D'après les éléments aimablement fournis par Jari Junnilainen, P. argentella est connue à ce jour d'Italie, de Russie, de Bulgarie, de Hongrie et d'Angleterre, mais pas de France. Il s'agit donc bien d'une première pour notre pays. La présence de trois exemplaires le même soir dans le marais d’Yves (17) semble indiquer que sa présence n’était pas accidentelle. De nouveaux exemplaires ont été pris en septembre 2016, confirmant la présence de cette espèce dans le Marais d’Yves.

II. Yves 08/06/2016 (3 exemplaires) (genitalia AC-8683) (AG), 12/09/2016 (4 exemplaires) ) (genitalia AC-9045) (AG).

AG = Antoine Guyonnet, DL = Daniel Lucas, G&L = Gelin et Lucas, HG = Henri Gelin, JPM = Jean-Pierre Montenot, HW = Hazel West, RL = Robert Levesque


Plantes nourricières :sur les fleurs et les graines d’Agropyron pungens, plante de milieux dunaires de la famille des Poaceae.
Apparition du papillon (données du site)
JanvFévrMarsAvrilMai JuinJuilAoûtSeptOct NovDéc

Observations récentes :


Psamathocrita argentella Guyonnet Antoine Yves 17 08062016 {JPEG} Observation de Guyonnet Antoine - Yves (17) - 08/06/2016 1503a_850201_Psamathocrita argentella femelle AC-8683 {JPEG} Genitalia femelle

 
Post Scriptum :
N° Taxref 850201
<< 1503. Psamathocrita osseella (Stainton, 1860) 1504. Argolamprotes micella (Denis & Schiffermüller, 1775) >>
Membre actif du RPAPN : http://www.biodiversite-poitou-charentes.org/