2. Grapholitini
- Cydia cythisanthana
- Cydia gilviciliana
- Cydia grunertiana
- Cydia honorana
- Cydia larseni
- Cydia oxytropidis
- Cydia zebeana
- Dichrorampha baixerasana
- Dichrorampha cinerascens
- Dichrorampha cinerosana
- Dichrorampha eidmanni
- Dichrorampha iberica
- Dichrorampha klimeschiana
- Dichrorampha nigrobrunneana
- Dichrorampha obscuratana
- Dichrorampha podoliensis
- Dichrorampha vacivana
- Selania leplastriana
- Selania leplastriana malcomiae
- Selania resedana
- Lathronympha strigana
- Cydia microgrammana
- Strophedra weirana
- Strophedra nitidana
- Pammene salvana
- Pammene luedersiana
- Pammene juniperana
- Pammene oxycedrana
- Pammene splendidulana
- Pammene obscurana
- Pammene querceti
- Pammene clanculana
- Pammene amygdalana
- Pammene blockiana
- Pammene agnotana
- Pammene inquilina
- Pammene argyrana
- Pammene albuginana
- Pammene suspectana
- Pammene gallicolana
- Pammene ignorata
- Pammene spiniana
- Pammene cocciferana
- Pammene populana
- Pammene aurita
- Pammene regiana
- Pammene trauniana
- Pammene aurana
- Pammene gallicana
- Pammene fasciana
- Pammene insulana
- Pammene cytisana
- Pammene germmana
- Pammene ochsenheimeriana
- Pammene purpureana
- Pammene rhediella
- Cydia derrai
- Cydia plumbiferana
- Cydia succedana
- Cydia ulicetana
- Cydia albipicta
- Cydia lavenuae
- Cydia vallesiaca
- Cydia ilipulana
- Cydia intexta
- Cydia pactolana
- Cydia duplicana
- Cydia servillana
- Cydia splendana
- Cydia fagiglandana
- Cydia conicolana
- Cydia nigricana
- Cydia exquisitana
- Cydia milleniana
- Cydia cosmophorana
- Cydia indivisa
- Pammene epanthista
- Cydia illutana
- Cydia cognatana
- Cydia coniferana
- Cydia amplana
- Cydia pyrivora
- Cydia pomonella
- Cydia corollana
- Cydia interscindana
- Cydia semicinctana
- Cydia adenocarpi
- Cydia medicaginis
- Cydia leguminana
- Cydia inquinatana
- Cydia strigulatana
- Cydia strobilella
- Cydia gemmiferana
- Cydia janthinana
- Cydia andabatana
- Cydia tenebrosana
- Cydia funebrana
- Cydia molesta
- Cydia lobarzewskii
- Cydia lathyrana
- Cydia jungiella
- Cydia nebritana
- Cydia fissana
- Cydia discretana
- Cydia selenana
- Cydia lunulana
- Cydia orobana
- Cydia zachana
- Cydia delineana
- Cydia caecana
- Cydia compositella
- Cydia difficilana
- Cydia internana
- Cydia coronillana
- Cydia pallifrontana
- Cydia dimidiatana
- Cydia aureolana
- Dichrorampha petiverella
- Dichrorampha alpinana
- Dichrorampha flavidorsana
- Dichrorampha plumbagana
- Dichrorampha senectana
- Dichrorampha sequana
- Dichrorampha incognitana
- Amaurosetia acuminatana
- Dichrorampha heegerana
- Dichrorampha consortana
- Dichrorampha simpliciana
- Dichrorampha forsteri
- Dichrorampha chavanneana
- Dichrorampha ligulana
- Dichrorampha harpeana
- Dichrorampha harpeana andorraensis
- Dichrorampha sylvicolana
- Dichrorampha alexandrae
- Dichrorampha thomanni
- Dichrorampha montanana
- Dichrorampha gemellana
- Dichrorampha gueneeana
- Dichrorampha agilana
- Dichrorampha distinctana
- Dichrorampha bugnionana
- Dichrorampha alpigenana
- Dichrorampha eximia
- Dichrorampha gruneriana
- Dichrorampha incursana
- Dichrorampha cacaleana
- Dichrorampha cacaleana pyrenaica
- Dichrorampha plumbana
- Dichrorampha sedatana
- Dichrorampha aeratana

Départements :
07
Auteurs des observations :
Blanc Josselyne
Apparition Chenille :
16 - 30 Juin
carte de répartition de Cydia nigricana (Fabricius, 1794)
Sur le site
Cydia nigricana Identification des chenilles
Cydia nigricana Lépidoptères du Poitou-Charentes
Cydia nigricana Identification des papillons
Cydia nigricana Observations archivées
Brèves
Mise en garde
mardi 27 mai

Attention {JPEG}

Concernant les observations hors Poitou-Charentes (16 17 79 86) et afin de mieux répondre à vos demandes d’identifications, merci d’adresser vos messages au forum :

http://www.papillon-poitou-charente...

Les messages doivent comprendre si possible :

1 - Photos : Joindre un ou plusieurs clichés (vue de dessus, vue de dessous, vue latérale, vue de face et gros plan de la tête).

2 - Localité : Préciser la localité, le département (voir le pays) de l’observation.

3 - Date : Bien mentionner la date de l’observation.

4 - Taille : Préciser si possible et même approximativement la taille.

5 - Plante nourricière : Essayer de préciser la plante nourricière.

6 - Biotope : Essayer de préciser le biotope au moment de l’observation.

7 - Altitude : La préciser c’est nécessaire.

Concernant les observations du Poitou-Charentes (16 17 79 86), vous pouvez les envoyer à cette adresse :

famille.guyonnet@club-internet.fr

 
Sur le Web
Moths and Butterflies of Europe and North Africa
A large iconographic sample of European moths and butterflies, including larvae and pupae JPEG
Cydia nigricana (Fabricius, 1794) Tordeuse du pois


<< 2391. Cydia conicolana (Heylaerts, 1874) 2393. Cydia exquisitana (Rebel, 1889) >>

Cydia nigricana (F.) = Laspeyresia nigricana

Description : Adulte : 15 mm d’envergure. Antennes longues. Les ailes antérieures de couleur brun olive plus ou moins foncé avec des reflets jaune ocre présentent sur leur bord des taches blanches et jaunes en forme de chevrons.

Plantes-hôtes : les Pois, les Gesses (Lathyrus pratensis, Lathyrus odoratus), les Vesces (Vicia cracca, Vicia sativa), le Trèfle, la Lentille.

Biologie :

Adulte : il recherche les endroits non ventilés et à végétation dense. Il est actif l’après midi, lorsque la température dépasse 17°C. La ponte s’échelonne sur 5 à 11 jours après l’éclosion. La femelle dépose 1 à 3 oeufs sur les stipules, les folioles ou les gousses.

Oeuf : l’évolution embryonnaire dure de 1 à 3 semaines selon la température.

Larve : la chenille blanc jaunâtre mesure à complet développement 13 à 18 mm de long. Tête et plaque thoracique brun clair. Elle passe par un très court stade baladeur (1 jour) avant de pénétrer dans une jeune gousse. Le développement larvaire dure 18 à 30 jours, puis la larve quitte les gousses et migre dans le sol où elle tisse un cocon comportant des particules de terre agglomérées dans lequel elle hiverne. Début mai, la chenille quitte son cocon d’hibernation, se chrysalide dans un cocon léger sous la surface du sol et se nymphose. L’éclosion et le vol des papillons vers les cultures de Pois débutent fin mai, coïncidant avec le début de la floraison et se poursuit jusqu’à fin juillet.

Cycle de vie : 1 génération par an.

Dégâts : Chaque chenille endommage jusqu’à 6 graines mais 1 ou 2 seulement sont fortement rongées. Néanmoins, la perforation des graines, la présence de chenilles et les souillures entraînent, de la part des conserveries, le refus des petits pois attaqués.

Noms communs : DE : Erbsenwickler ES : Polilla del guisante FR : Tordeuse du pois IT : Tortrice dei piselli PT : Traça da ervilha GB : Pea moth (extrait du site www.inra)

Plantes nourricières :Pois, Gesses, Vesces Trèfle, Lentille
Apparition de la chenille (données du site)
JanvFévrMarsAvrilMaiJuinJuilAoûtSeptOctNovDéc
Cydia nigricana Blanc Josselyne Savas 07 16062007 {JPEG} Cydia nigricana Blanc Josselyne Savas 07 16062007 {JPEG} Cydia nigricana Blanc Josselyne Savas 07 16062007 {JPEG} Cydia nigricana Blanc Josselyne Savas 07 16062007 {JPEG} Observation de Mme Blanc Josselyne – Savas (07) – 16/06/2007 (trouvé dans une gousse de mes petits pois)
 
<< 2391. Cydia conicolana (Heylaerts, 1874) 2393. Cydia exquisitana (Rebel, 1889) >>
Membre actif du RPAPN : http://www.biodiversite-poitou-charentes.org/